Les topazes "mystiques"

Une grande partie des topazes trouvées dans la nature est sans couleur, blanche.Pour ajouter de la couleur, il est possible de les traiter : on les enduit d’un fil ultra-mince semblable aux enduits utilisés sur des objectifs de caméras.

On pulvérise une couche de flocons minéraux microscopiques : la technique consiste en l’ utilisation de divers minerais, d’oxygène et de vide poussé. Les divers métaux une fois reflétés par la pierre produisent différentes réflections de couleur. Le titane en particulier donne des résultats magnifiques. Une fois que la pierre a été enduite, elle est chauffée afin de fixer définitivement la couche.

Il s’agit d’un brevet possédé par une entreprise américaine en 1995, laquelle peut produire près de 1800 couleurs différentes sur des pierres blanches au départ. On ne traite que les pierres envoyées en lots par des grossistes, un particulier ne peut accéder au service.La qualité du résultat final est bien sûr tributaire de la qualité de la matière première fournie. Les bagues, bracelets ou autres peuvent présenter ainsi des variations différentes : mystic violet, mystic bleu, ou mystic clair.

Le traitement est durable et solide, bien que la couche traitée soit mince :quelques microns seulement. Cependant, comme tout bijou, il faut en prendre soin. Les précautions à prendre sont celles recommandées pour des perles ou des opales : pas d’abrasif acide ni décapant ultra sonique. Il est recommandé de les ôter pour toute activité ménagère ou pour entrer dans une piscine ou l’eau de mer(c’est d’ailleurs préférables d’en faire autant avec n’importe quel bijou). Pour les nettoyer, on peut les rincer doucement avec de l’eau et du savon.